Ce site est le premier en algerie dans le domaine de genie climatique et installation des batiments.inchallah il sera un grand pole documentaire pour les ingenieurs, les techniciens,les étudiants et les enseignants.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» autocad mep 2012 français
Lun 25 Mai - 16:49 par Abdou.Missaoui

» logiciel pour le calcul electrique
Dim 23 Déc - 20:51 par into206

» Caractérisation de matériaux innovants
Jeu 15 Nov - 20:53 par remache samira

» Autocad MEP
Mer 17 Oct - 14:44 par kirati

» Livre: "Métrologie en génie climatique"
Lun 15 Oct - 13:36 par aliche amine

» compresseur bi étagé
Ven 8 Juin - 20:49 par samir

» logiciel mep version français
Sam 5 Mai - 14:45 par Boubacar Fall

» dimensionnement plomberie
Sam 5 Mai - 14:17 par Boubacar Fall

» LOGICIEL COOLPACK ET MEP 20012
Sam 5 Mai - 14:12 par Boubacar Fall

Sondage
comment tu as connu notre site?
Moteur de recherche
43%
 43% [ 12 ]
Un site web
32%
 32% [ 9 ]
Un ami
21%
 21% [ 6 ]
Autre
4%
 4% [ 1 ]
Total des votes : 28
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Un physicien algrien du departement de genie climatique a décroché le prix américain Fulbright

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 74
Age : 32
Pays et ville : http://genieclimatique.ibda3.org
Travaille : ingenieur en genie climatique + directeur technique
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Un physicien algrien du departement de genie climatique a décroché le prix américain Fulbright   Sam 26 Nov - 0:42

Il a décroché le prix américain Fulbright sur la base de ses travaux sur l’application de la dynamique moléculaire dans le transfert de la chaleur faisant partie du domaine peu connu chez nous de la nano et micro-technologies

http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=57632

Constantine
Un Algérien dans le Who’s Who 2007
Le nom du physicien algérien Cherif Ould Lahoucine devra figurer dans la version 2007 du catalogue mondial du Who’s Who. La compagnie américaine Marquis Who’s Who publiant depuis 1899 ce prestigieux recueil consacré aux personnalités les plus marquantes de chaque année, vient, en effet, d’informer le physicien constantinois de cette nouvelle.

Il s’agit d’une consécration honorifique qui place Ould Lahoucine sur une orbite plus large pour la suite de sa carrière de chercheur. Une carrière entamée par l’obtention en 1989 d’un diplôme d’ingénieur en génie climatique à l’université de Constantine, avant d’entrer au centre de développement des énergies de Bouzaréah où il va exercer comme chercheur jusqu’en 1998. Durant cette année, il décroche le prix de l’ambassade du Japon et bénéficie d’une bourse à l’université de Hokkaido. Muni d’un PHD, Chérif rentre en Algérie en 2002 et choisit d’exercer au centre de Bouzaréah. Il décroche entre temps le prix américain Fulbright sur la base de ses travaux sur l’application de la dynamique moléculaire dans le transfert de la chaleur faisant partie du domaine peu connu chez nous de la nano et micro-technologies. Il repart de nouveau pour étudier durant une année à l’université Georgia d’Atlanta et choisit de rentrer à la fin pour s’installer cette fois à l’université de Guelma. Depuis 2004, le docteur Ould Lahoucine enseigne au département de mécanique de ce campus comme maître assistant. Un rang qui, regrette-t-il, ne correspond pas à son CV mais qui, hélas, lui est imposé à cause d’une loi qui stipule que tous les doctorats obtenus après juillet 1998 ne peuvent prétendre au titre de celui d’Etat. Du coup, la distinction entre un doctorat et un magistère devient insignifiante et toute prétention au doctorat d’Etat doit obligatoirement passer par l’équivalence dont se charge une commission au niveau des universités algériennes habilitées. Une aberration, selon le physicien, qui vient s’ajouter à tant d’autres, y compris la privation d’un logement qui l’oblige à faire fréquemment la navette entre Guelma et Constantine. Voilà un échantillon de ce que réserve le système à notre élite universitaire hautement respectée, qui a du mal à résister à tant de contraintes malgré le choix premier de s’établir en Algérie et les instructions fermes du chef de l’Etat pour juguler la saignée et la fuite des cerveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genieclimatique.ibda3.org
 
Un physicien algrien du departement de genie climatique a décroché le prix américain Fulbright
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» http://le-genie-climatique.positifforum.com/
» manque de la listes de Genie des procedes -RESULTATS DE BOUIRA-
» Ovni: Les témoignages des astronomes et physicien
» FOURIER (Joseph) Mathématicien - Physicien - Préfet etc..
» Des extra-terrestres pour enrayer les changements climatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genie climatique et installations des batiments :: Genie climatique :: Article de genie climatique-
Sauter vers: